Une toile retrouvée

T_blanc
C’est dans un grenier attenant à l’auberge Ravoux à Auvers sur Oise, que l’on vient de découvrir une toile appartenant probablement à Vincent Van Gogh. Cette toile de format non standard (100,5 cm sur 50,5 cm) est de même format que son dernier tableau “Le champ de blé aux corbeaux”. Les experts pensent qu’elle aurait dû être la soixante-onzième toile que Van Gogh aurait peint à Auvers sur Oise. Elle aurait pu représenter un champ de blé, ou une chaise, les experts ne sont pas encore fixés sur ce point. Sa valeur n’a pas encore été estimée, mais c’est l’unique toile connue à ce jour de Van Gogh restée vierge.
les formats standard sont répertoriés ici

Antienne de l’ancien

Chardin
J’ai mangé un excellent paté de sanglier fait à l’ancienne, dans un pot à l’ancienne, et c’était un peu une restitution d’une atmoshère à l’ancienne, à la mode de Jean-Baptiste Siméon CHARDIN Peintre Français Paris 1699-1779, qui devait être tellement introverti que ses sujets préférés étaient plus des instruments de cuisine que des personnages, à moins que ce soit sa santé fragile qui l’empêchait de courir le monde. A la fin de sa vie il a fait de très beaux pastels car il ne supportait plus l’odeur de la peinture à l’huile. L’auteur du paté a bien voulu me confier sa recette:

Ingrédients :
800 g de foie
1,2 kg de gorge (poitrine à défaut)
un verre de cognac
sel, poivre, genièvre

Hacher ensemble grossièrement le foie et la gorge
Ajouter sel poivre et genièvre
mettre les bocaux hermétiquement fermés dans un stérilisateur
(un autocuiseur fera aussi l’affaire), recouvrir d’eau
et stériliser pendant une heure.
attendre quelques jours avant de consommer

Contradiction

Venus_trois_graces_1Elle feuilletait le dernier catalogue de la Fiac(*) qu’elle avait trouvé sur une étagère,et s’étonnait de trouver des reproductions d’oeuvres qu’elle jugeait sinon laides du moins “pas belles”. Elle a toujours pensé qu’une oeuvre d’art se devait d’être belle, sans trop se rendre compte qu’ainsi elle attendait des autres qu’ils partagent tous son avis. N’étant pas de son avis, je me permets d’illustrer mon propos d’un extrait d’une fresque de Botticelli représentant deux “graces” celle à droite étant belle à en crever, et je sais que sur ce point personne n’ira me contredire à part bien sûr ceux qui n’aiment pas cette fresque.
(*) FIAC Foire Internatonale de l’Art Contemporain

Une robuste Constitution

Europe

Article II-73
Liberté des arts et des sciences
Les arts et la recherche scientifique sont libres. La liberté académique est respectée.

Bon ça c’est super
SECTION 3
CULTURE
Article III-280
1. L’Union contribue à l’épanouissement des cultures des États membres dans le respect de leur diversité nationale et régionale, tout en mettant en évidence l’héritage culturel commun.
ça se complique un peu sur cet article: respect de la diversité , je vois bien, mais comment mettre en évidence l’héritage commun de Van Gogh et de Botticelli par exemple, à part le fait que tous les deux peignent en général sur des toiles et avec une peinture contenant de l’huile.

Je voterai donc OUI

Envie de “Gerber”

La_gerbe1-Google propose de numériser 15 millions de livres
2-Buren a perdu son procès il ne voulait pas que l’on édite des cartes postales de la place des Terreaux à Lyon car il y a mis des fontaines.
3- J Chirac demande à son Ministre de faire comme Google mais pour l’Europe
4- Renaud Donnedieu de Vabres (ministre de la culture et de la communication) fait un article dans le Monde pour signaler qu’il a bien avancé :La base Joconde, recense 178 000 œuvres des collections de nos musées.
5- Je cours voir sur la Base Joconde (http://www.culture.gouv.fr/documentation/joconde/fr/pres.htm) un tableau de Matisse que j’aime bien(La Gerbe), je cherche Matisse : 250 références Génial, pas une seule reproduction, Normal je n’ai pas coché la case “images”, je recommence avec cette fois la case cochée et surprise il n’y a pas une seule reproduction
6- Donc si Google une fois qu’il en aura terminé avec les livres, veut bien faire le même travail avec les oeuvres d’Art, ce serait Génial, Le Ministre de la Culture pourra alors créer un lien dans sa base Joconde vers le site de Google.
Bon je vous laisse, je cours voir l’exposition “Matisse, une seconde vie”. Musée du Luxembourg, 19, rue de Vaugirard
Paris-6e. Tél. : 01-39-50-75-85. Du lundi au samedi, de 11 heures à 19
heures. Nocturnes le lundi et le vendredi jusqu’à 22 h 30. Dimanche de 9 heures à 19 heures. Jusqu’au 17 juillet. 10 EUR.

Morale : Buren me file la Gerbe et Matisse me l’offre

Salon de printemps

Toppi
C’était à Bourg-la-Reine, un salon de printemps comme il en existe dans presque toutes les villes de la banlieue parisienne. avec l’invité d’honneur, cette année il s’agit de Bernardino Toppi qui peint des fresques
C’est un salon ouvert à tous, tout le monde peut exposer, c’est un salon joyeux, certains exposants sont venu en ce dimanche de printemps faire admirer leurs oeuvres et le salon à leur famille, c’est bon enfant, sympa et rafraississant.

Zeus_olympieLa statue de Zeus à Olympie (*), une des sept merveilles du monde (**) du sculpteur athénien Phidias (490 AV JC- 430 AV JC) était placée dans le temple de Zeus. Cette statue colossale du dieu assis mesurait 12 m de haut, sur un piédestal de 2 m. La base de la statue fait 6,05m et 1m de hauteur. Le tour de la statue fait 13m. En étant assis il touche presque le plafond du temple.Cette statue fut détruite lors de l’incendie qui ravagea le temple en 462.

Question : Vous faites quoi du vendredi 27 juillet au dimanche 12 août 2012 ?
Réponse : Je serai à Paris pour assister aux Jeux Olympiques

(*)Olympie disparut et on perdit jusqu’à ses traces. Retrouvée en 1829 par le corps expéditionnaire français venu au secours de la Grèce ressuscitée, elle fut exhumée de 1875 à 1881 par l’école allemande d’archéologie aux frais du futur empereur Frédéric III.

(**)Les Sept Merveilles du monde sont les œuvres d’art considérées par les Anciens comme les plus remarquables. Cette énumération est due à Philon de Byzance au IIIe siècle av. J.-C.. Ce sont les pyramides de Gizeh, les jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus à Olympie, le colosse de Rhodes, le temple d’Artémis à Éphèse, le Mausolée d’Halicarnasse et le phare d’Alexandrie.

A chacun sa merde

A_vomirDans le métro, j’ai lu dans un journal gratuit qui traînait sur une banquette que V…… (je ne citerai pas son nom) a exposé des restes humains et il a eu 16 millions de visiteurs; il va ouvrir en Pologne un centre employant 300 personnes pour embaumer des corps humains en vue de les exposer. Si c’est de l’art alors moi je suis le Pape (et vu son état de santé je prends des risques). Je ne veux ici que souhaiter avec insistance que les personnes qui liront ce Blog déciderons de ne pas aller voir de telles expositions, et ne cliqueront pas sur l’image.
Par contre j’avais bien aimé l’oeuvre de Piero Manzoni de 1961 à découvrir en suivant ce lien.et pas trop la performance d’Orlan qui, le 21 Novembre 1993, Se fait implanter deux bosses de silicone de chaque côté du front. Mais au moins ce sont sans conteste des manifestations artistiques.

BLANC c’est BLANC

Malevitch_carr_blanc_copie
Kazimir Severinovitch Malevitch (1878-1935), peintre ukrainien créateur à partir de 1913 de la théorie du suprématisme(*) à l’origine de l’abstraction géométrique a crée ce Carré blanc sur fond blanc en 1914
Alphonse Allais S’auto-qualifiant d’artiste monochroïdal fera sur une feuille de bristol blanc : Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige.
Yves Klein déclarait : Je suis persuadé que dans le futur, l’homme arrivera à ne plus peindre que des tableaux d’une seule couleur à la fois, et sans autre chose que la couleur! J’en suis intimement convaincu! (reste à savoir si le blanc en faisait partie).
Pour les techniciens:
Le blanc de titane est le blanc le plus employé actuellement, neutre, non toxique, au bon pouvoir couvrant, et offrant une quasi absolue stabilité de la couleur dans le temps.
Le blanc de zinc fluide, suffisamment couvrant en superposition, et compatible avec tous les pigments, le blanc de zinc est idéal en glacis et en transparence. Il n’est pas toxique, offre une bonne stabilité de la couleur et possède de bons pouvoirs colorants en mélange.
Le blanc de plomb fut interdit à la fabrication en 1916, mais on en trouve encore dans le commerce sous le nom de blanc d’argent ou de céruse, il grisaille avec le temps.
Et la neige blanchit toujours plus l’Ile de France
(*) suprématisme= la suprématie du sentiment pur qui trouve un équivalent dans la forme pure, dégagée de toute signification symbolique ou rationnelle

L’Art détourné par le Marketing

Christo1Christo à NY c’est l’événement dont tout le monde parle. Merci Gabriel pour la photo ci-contre.

Pontneuf_chrito
Je voudrai saluer un détournement de l’empaquetage du pont Neuf par Christo en 1985, que j’ai trouvé “splendide” : Un Grand Bravo à l’équipe Marketing de la Samaritaine.
Et aussi Bravo à Citroën pour sa “Picasso”.
Et un dernier Bravo à La compagnie Jaqueline Cocharn pour son parfum “Niki de Saint Phalle”.

Avec tambour sans trompette

Cattelan_1
Maurizio Cattelan est sûrement devenu célébre grâce à ces installations provocatrices, le Pape renversé par une météorite, ou le cheval accroché à un lustre. Cette fois il expose au Louvre un jeune garçon avec tambour dans la cour du Louvre; et c’est plein de poésie. Et pas besoin de payer l’entrée du Louvre pour pouvoir l’admirer.
Dernière minute:
Hélas l’exposition est terminée depuis le 10 Février, elle a fait pas mal de bruit (outre bien sûr celui du tambour) La grande question étant : Le Louvre a t-il le droit d’exposer une oeuvre réalisée après 1848. On croit presque réver, il y a donc eu partage des oeuvres entre les différents musées Parisiens selon la règle suivante :
Le Louvre : oeuvres avant 1848
Musée d’Orsay : oeuvres de 1849 à 1914.
Beaubourg : oeuvres postérieures à 1914

Un momument classé parce que dessiné !

timbre peynet
Raymond Peynet (1908-1999) Après une évasion réussie en 1942, PEYNET va se retrouver pour une journée à Valence.Il attend sur un banc public face à un kiosque à musique. Ce jour de l’année 1942, Raymond PEYNET raconte: “Assis sur un banc, j’ai dessiné le kiosque qui se trouvait devant moi, avec un petit violoniste qui jouait tout seul sur l’estrade et une petite femme qui l’écoutait et l’attendait. On voyait aussi tous les musiciens qui, ayant rangé leurs instruments dans leurs étuis, s’en allaient dans le parc de Valence“.
Dans la légende, le petit musicien disait:”Vous pouvez partir tranquille, je terminerai tout seul“. PEYNET fait parvenir son projet au rédacteur en chef de la revue “RIC ET RAC” Max FAVALELLI, qui titre rapidement les “Amoureux de PEYNET”. Le Kiosque à musique de Valence est classé monument historique le 11 octobre 1982 sous le nom de “Kiosque des Amoureux de PEYNET”.Ce sont ces
amoureux qui inspireront Georges Brassens pour sa chanson ” Les amoureux des bancs publics”.
MERCI Mr PEYNET

Vous n’aimez pas ? Ce n’est pas grave.

Putto_honigEn Réponse aux différents commentaires :
Question : Pourquoi aimez-vous le Baiser de Rodin ?
Réponse : parce qu’il dégage une très forte sensualité.

Question : pourquoi aimez-vous “Le mangeur de miel” de la Birnau ?
Réponse : ça ne vous regarde pas.

Question : pourquoi aimez-vous La Venus de Milo ?
Réponse : pour avoir traversé 20 siècles avec son air mélancolique

Conclusion:
Je n’aime pas une oeuvre pour elle-même, mais pour l’émotion qu’elle me procure, cette émotion peut avoir des origines très variées, soit relatives à l’oeuvre elle même, soit à la manière dont elle a été crée, soit même à un événement personnel. Je n’aime donc pas les oeuvres qui ne me provoquent aucune émotion (une boite de conserve sérigraphiée par exemple).
Je n’ai jamais admiré une oeuvre pour la seule raison qu’elle a été exécutée par un artiste célèbre.