Franz Marc/August Macke au Musee de l’Orangerie

Galerie
Extrait de l’encyclopédie Universalis:
Le cercle du Blaue Reiter Idée-force plus que groupe, Der Blaue Reiter, ou Le Cavalier bleu, n’est pas un mouvement cohérent et organisé comme la Brücke à Dresde. Il est l’aboutissement d’une évolution qui trouve son origine dans un véritable confluent d’idées et d’expériences européennes. Le refus du Jugement dernier de Kandinsky par le jury d’exposition de la N.K.V.(Neue KunstlerVereinigung) met en évidence des dissentiments personnels et esthétiques. Deux camps se forment, l’un autour de Kandinsky, l’autre autour d’Erbslöh et Kanoldt. Kandinsky démissionne. Franz Marc le suit avec Kubin et Münter. Jawlensky et Werefkin tout en sympathisant avec leurs idées restent à la N.K.V. De façon tout à fait précise et concrète, le Blaue Reiter à sa naissance est constitué par les rédacteurs de l’Almanach, c’est-à-dire Kandinsky et Marc aidés de Macke, tous trois réunis, l’été et l’automne 1911, à Sindelsdorf où se trouve aussi Campendondek. Le Cavalier bleu est ainsi un cercle d’amis, ouvert. Le 11 décembre 1911, Kandinsky et Marc décident d’affirmer leur position par une exposition. Grâce à l’appui de Von Tschudi, elle a lieu à la galerie Tannhäuser, du 18 décembre 1911 au 1er janvier 1912, sous le titre « Der Blaue Reiter ». L’emblème provient tout naturellement de ces cavaliers et chevaux dont les deux amis sont obsédés et de leur commune prédilection pour le bleu, couleur signifiant une même aspiration vers le spirituel, comme Kandinsky l’explique dans le Kunstblatt XIV, 1931.
PS: Franz Marc, né le 8 février 1880 à Munich est mort le 4 mars 1916 à Braquis, près de Verdun.
August Macke, né le 3 janvier 1887 à Meschede (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), est mort le 26 septembre 1914 à Perthes-lès-Hurlus

Gallery
Extract from the Universalis encyclopedia:
The Blaue Reiter Idea-force more than group, Der Blaue Reiter, or The Blue Rider, is not a coherent and organized movement like the Brücke in Dresden. It is the culmination of an evolution that finds its origin in a veritable confluence of ideas and European experiences. The refusal of Last Judgment of Kandinsky by the jury of NKV (Neue KunstlerVereinigung) exhibition highlights personal and aesthetic dissent. Two camps are formed, one around Kandinsky, the other around Erbslöh and Kanoldt. Kandinsky resigns. Franz Marc follows him with Kubin and Münter. Jawlensky and Werefkin while sympathizing with their ideas remain at the NKV In a very precise and concrete way, the Blaue Reiter at its birth is constituted by the writers of the Almanach, that is to say Kandinsky and Marc aided by Macke, all together in the summer and autumn of 1911 in Sindelsdorf, where Campendondek is also located. The Blue Rider is thus a circle of friends, open. On December 11, 1911, Kandinsky and Marc decide to affirm their position by an exhibition. With the support of Von Tschudi, it takes place at the Tannhäuser Gallery, from 18 December 1911 to 1 January 1912, under the title “Der Blaue Reiter”. The emblem comes naturally from these horsemen and horses whose two friends are obsessed and their common predilection for the blue, color meaning the same aspiration towards the spiritual, as Kandinsky explains in the Kunstblatt XIV, 1931.
PS: Franz Marc, born February 8, 1880 in Munich died March 4, 1916 in Braquis, near Verdun.
August Macke, born January 3, 1887 in Meschede (North Rhine-Westphalia), died on September 26, 1914 in Perthes-lès-Hurlus

JR fête les 30 ans de la pyramide du Louvre

L’installation a débuté le 26 mars et doit s’achever le 29 mars, jour des célébrations du trentième anniversaire de la pyramide du Louvre. Toute la Cour Napoléon sera recouverte, y compris les bassins et les Pyramidions, ces petites pyramides qui entourent l’œuvre de verre de Ieoh Ming Pei.
lu dans l’huffington post

The installation began on March 26 and will end on March 29, the day of the celebrations of the thirtieth anniversary of the Louvre Pyramid. The entire Napoléon Court will be covered, including the basins and Pyramidions, the small pyramids that surround Ieoh Ming Pei’s glass work.
from huffington post

Final

Des groupes un peu oubliés

Le Quartet de Lyon

le Quartet de Lyon est engagé par Lucien Morisse chez DiscAZ et passe aussitôt à l’Olympia en première partie de Nino Ferrer et des Animals.
En 68 paraît leur 1er 45T EP avec entre autres “Malbrough” et “La crucifixion”(paroles de Davert,pseudo de Guy Béart).
En 69 sortent “Aux marches du palais”,leur hit “Pierre et Sarah”(adaptation par Boris Bergman de “Missis mother USA) ainsi que “Le plombier mélomane”.
La même année sort l’album “Chanson de France” adaptation swingante du répertoire traditionnel (Alouette,Vive la rose,Alouette,Le Roi Renaud… .).
Wikipedia
“Le Quartet de Lyon” is engaged by Lucien Morisse at DiscAZ and passes immediately to the Olympia in the first part of Nino Ferrer and the Animals.
In ’68 appeared their 1st 45T EP with among others “Malbrough” and “The crucifixion” (words of Davert, pseudo Guy Béart).
In 69, “Les Marches du Palais”, their hit “Pierre et Sarah” (adaptation by Boris Bergman of “Missis mother USA”) as well as “The plumber music lover” are released.
The same year, the album “Chanson de France” came out swinging adaptation of the traditional repertoire (Alouette, Vive la rose, Alouette, King Renaud …).
Wikipedia

Pow wow

Pow Wow est crée en octobre 1990, composé à l’époque d’Alain Chennevière, Ahmed Mouici, Pascal Periz et de Bertrand Pierre, ils commencent les répétitions dans plusieurs clubs de Paris (dont Le Palace). Avec un percussionniste uniquement, ils interprètent des chansons a cappella à quatre voix.
En 1997 le groupe se sépare. Chaque membre poursuit une carrière solo tout en continuant de se voir.
Wikipedia
Pow Wow was created in October 1990, composed at the time of Alain Chennevière, Ahmed Mouici, Pascal Periz and Bertrand Pierre, they begin rehearsals in several clubs in Paris (including Le Palace). With a percussionist only, they perform four-part a cappella songs.
In 1997 the group separates. Each member pursues a solo career while continuing to see each other.
Wikipedia

Art en timbre

Timbres

Il est maintenant possible de créer ses propres timbres, grâce à un outil fourni par la poste, a partir d’une photo Sur ce site. Je ne sais pas ce que vont en penser les philatélistes quand à la cotation de ces timbres…

It is now possible to create your own stamps, with this tool provided by the post, from a photo On this site. I do not know what the philatelists will think about the value of this stamps …

Crossing the street like a BOSS

Kylie Shea est une danseuse classique qui sort du monde fermé de la danse classique, pour se mettre en scene, ce n’est pas toujours du meilleur gout, mais c’est original.

Kylie Sheais a classical dancer who comes out of the closed world of classical dance, to stage herself, it is not always the best taste, but it’s original

Vasarely à Beaubourg

vasarely

Le centre Pompidou propose une rétrospective de l’œuvre de Vasarely, j’étais un peu méfiant, car je pensais ne voir que des images transformées par ordinateur, comme l’image ci-contre dont la bulle a été ajoutée avec Gimp, (un outil de gestion d ‘images),ou ces images, mais je me trompais et j’ai bien aimé. Cliquez sur l’image pour voir quelques réalisations de Vasarely.

The Pompidou Center proposes a retrospective of Vasarely’s work, I was a little suspicious, because I thought I would only see computer-transformed images, like the image here whose bubble has been added with Gimp, (an image management tool),or this pictures , but I was wrong and I liked it. Click on the image to see some of Vasarely’s achievements.

Manara à Angoulème

Indienne

Pour la première fois, après 50 ans de carrière dans la BD, Milo Manara se voit consacrer une rétrospective au Festival d’Angoulême. Avec la sortie du tome 2 du Caravage, son image a dû paraitre un peu moins sulfureuse… Mais heureusement Manara reste Manara, Interrogé sur le tableau du Caravage “l’extase de Marie-madeleine” qui peignait toujours d’après modèle, il déclare : “De deux choses l’une, soit il a vu Marie-Madeleine en extase devant Dieu, ce qui est peu probable; soit il a vu… autre chose. Peu importe, en fait. Une extase reste une extase.»

For the first time, after 50 years in comics, Milo Manara has a retrospective at the Angoulême Festival. With the release of Volume 2 of Caravaggio, his image must have seemed a little less sulphurous … But fortunately Manara remains Manara, Questioned on the painting of Caravaggio “the ecstasy of Mary Magdalene” who always painted according to model, he declares: “Of two things one, either he saw Mary Magdalene in ecstasy before God, which is unlikely, either he saw … something else, it does not matter, in fact, an ecstasy remains an ecstasy. ”

Article du Monde :La magie d’une bande dessinée

Décryptage L’une des premières scènes-clés du film d’animation Miraï, ma petite sœur, de Mamoru Hosoda, montre la découverte de sa petite sœur qui vient de naître par un enfant de 4 ans. Le réalisateur japonais, rencontré à Paris, raconte qu’il a pris ses deux enfants pour modèles pour rendre les enfants du film encore plus réaliste. Tout d’abord, il explique que « ce film n’aurait pas pu se faire autrement qu’en animation », car « il aurait été impossible de faire jouer cette scène par des enfants dans un film en prise de vue réelle ». Pour s’assurer que les dessinateurs restituent avec justesse les mouvements des jeunes enfants, il a ainsi amené son fils et sa fille dans le studio d’animation. C’était pour lui le meilleur moyen de montrer à son équipe « le déséquilibre du corps » d’un enfant ou la « finesse de ses cheveux ». Dans ce film, le réalisateur approfondit les thèmes de la famille et de l’apprentissage des enfants, déjà explorés dans ses précédents films, comme Summer Wars (2009), Les Enfants loups (2012) et Le Garçon et la Bête (2015). Mamoru Hosoda explique que dans ce film, « le personnage est un anonyme qui va découvrir son identité grâce à sa famille ». LE MONDE

decryption One of the first key scenes of Mamoru Hosoda’s animated film Miraï, my little sister, shows the discovery of her little sister who was born by a 4-year-old child. The Japanese director, met in Paris, says he took his two children as models to make the children of the film even more realistic. First of all, he explains that “this film could not have been done other than in animation”, because “it would have been impossible to make play this scene by children in a film in real shooting”. To ensure that cartoonists accurately reflect the movements of young children, he brought his son and daughter into the animation studio. It was the best way for him to show his team “the imbalance of the body” of a child or the “finesse of his hair”. In this film, the director explores themes of family and child learning, already explored in his previous films, such as Summer Wars (2009), The Wolf Children (2012) and The Boy and the Beast (2015). Mamoru Hosoda explains that in this film, “the character is an anonymous person who will discover his identity thanks to his family”. THE WORLD

Caryopse

caryopse

“CARYOPSE. Installation de Anaïs Lelievre, au Centre André Malraux à Verrières-le-Buisson, dans le cadre du projet SPaCe, Paris-Saclay. A partir du 15 novembre. Rencontre le 24 novembre à midi.Space Paris Saclay
Au centre culturel André Malraux (marqué par l’histoire des Vilmorin et par l’actualité de transformations en projet), l’installation éphémère Caryopse d’Anaïs Lelièvre déploie dans ses strates un processus où se télescopent passé et devenirs. Sur la façade du bâtiment où les graines récoltées étaient étudiées et empaquetées, le dessin “non fini” d’une vue microscopique de grain de blé entre lui-même en croissance : par multiplication et variation, son extension rhizomatique évoque des principes génétiques, ainsi appliqués à l’architecture. En écho à l’herbier, classé monument national, et conservé ici pour de nouvelles études, cette construction de papier, collé à l’amidon de blé, joue d’un double mouvement et semble à la fois germiner et s’effriter, se désagréger et s’ériger.”

en passant devant cette installation patronnée par la communauté de communes, je me suis demandé ce que voulait bien dire Caryopsis, maintenant je sais que c’est le nom savant de graine !
caryopsis \ ka.ʁjɔps \ masculin (Botanique) Fruit sec typique des herbes, dans lequel le péricarpe est soudé à la seule graine qu’il contient.
Les caryopses de blé et de maïs sont généralement appelées graines

“Caryopsis. Installation by Anïs Lelievre, at the André Malraux Center in Verrières-le-Buisson, as part of the SPaCe project, Paris-Saclay. From November 15th. Meet on November 24 at noon. Space Paris Saclay < br> At the André Malraux cultural center (marked by the history of the Vilmorins and by the actuality of transformations in project), the installation Anaïs Lelièvre’s short-lived Caryopsy installation unfolds in its strata a process where telescoping past and becoming. On the facade of the building where the harvested seeds were studied and packaged, the “unfinished” drawing of a microscopic view of wheat grain between itself growing: by multiplication and variation, its rhizomatic extension evokes genetic principles, as well as applied to architecture. Echoing the herbarium, classified as a national monument, and preserved here for new studies, this paper construction, glued to wheat starch, plays with a double movement and seems to germinate and crumble at the same time. disintegrate and settle”

passing by this installation sponsored by the community of communes, I wondered what Caryopsis meant, now I know that it is the scholarly name of seed !
caryopsis \ ka.ʁjɔps \ male (Botanical) A typical dry fruit of grasses, in which the pericarp is soldered to the single seed it contains. The caryopses of wheat and maize are usually called seeds

Une fresque représentant Léda et le cygne retrouvée à Pompéi

Leda

Zeus, ayant aperçu Léda, la femme du roi de Sparte, se baignant dans un fleuve conçut une passion pour sa beauté. Et se transforma en un cygne, faisant croire à Léda qu’il était poursuivi par un aigle. Léda le prit dans ses bras pour le protéger. Zeus en profita pour s’unir à elle. Ce site montre les nombreuses tableaux sur ce thème. La fresque retrouvée à Pompéi fait référence à cette légende. Zeus se transforma en animal un grand nombre de fois, Il se transforma:
en Artémis pour approcher Callisto
en cygne pour approcher Léda
en serpent pour approcher Perséphone
en coucou pour courtiser Héra
en pluie d’or pour conquérir Danaé
en étalon pour conquérir Dia
en aigle pour enlever Egine
en aigle pour enlever Ganymède
en aigle pour enlever Thaleia.
en Satyre pour séduire Antiope
en taureau blanc pour séduire Europe .
en nuage pour séduire Io

Zeus, having seen Leda, the wife of the king of Sparta, bathing in a river conceived a passion for its beauty. And turned into a swan, making Leda believe he was pursued by an eagle. Leda took him in his arms to protect him. Zeus took the opportunity to unite with her. This site shows the many paintings on this theme. The fresco found in Pompeii refers to this legend. Zeus turned into an animal a lot of times:
into Artemis to approach Callisto
into a swan to approach Leda
into a snake to approach Persephone
into a cuckoo to woo Hera
into golden rain to conquer Danae
into a stallion to conquer Dia.
into an eagle to kidnap Aegina.
into an eagle to kidnap Ganymede
into an eagle to remove Thaleia.
into a Satyr to seduce Antiope
into a white bull to seduce Europe.
into Amphitryon to seduce Alcmene
into a cloud to seduce Io

Daniel Josefsohn Photographe

Miststück

Sur Arte une emission parlait de Daniel Josefsohn photographe berlinois décédé en 2016 à l’age de 56 ans, et le décrivaient comme un artiste indépendant et anti-conformiste. Je ne sais pas s’il y a une différence entre anti-conformiste et de mauvais goût, mais dans le cas de ce photographe qui exposait des portraits de jeunes avec un écriteau comportant des qualificatifs grossiers, personnellement je le trouve de très mauvais goût. La photo ci-contre est celle du visage du modèle qui a rendu Daniel Josefsohn sinon célèbre du moins reconnu à Berlin, la photo ressemblait à celle-ci, je n’ai pas pu me résoudre à afficher le texte original dans l’encadré, je l’ai donc remplacé par le nom de l’auteur.

On Arte, a show spoke about the photographer Daniel Josefsohn. Berlin, who died in 2016 at the age of 56, described him as an independent and unconventional artist. I do not know if there is a difference between nonconformist and bad taste, but in the case of this photographer who exposed portraits of young people with a sign with very crude qualifiers, I personally find that it is very bad taste. The picture on the side is the face of the model that made Daniel Josefsohn known in Berlin, the image looked like this, I could not bring myself to display the original text in the area So I replaced it with the name of the author.

Combien pèse un kilogramme ?

Balance de Kibble

Quand j’étais plus jeune, je savais qu’un kilogramme de plume était beaucoup plus léger qu’un kilogramme de plomb, puis j’ai reconnu mon erreur, Maintenant pour connaitre le poids exact d’un Kilogramme, il faudra utiliser une balance de Kibble, (Le principe de Kibble a été proposé en 1976 par B.P. Kibble.) La mesure se déroule en deux phases, l’une dite statique, l’autre dynamique.

When I was younger, I knew that a kilogram of feather was a lot lighter than a kilogram of lead, then I recognized my mistake, Now to know the exact weight of a kilogram, you have to use a scale of Kibble, (The Kibble principle was proposed in 1976 by BP Kibble.) The measurement takes place in two phases, one called static, the other dynamic.

Phase statique

Elle consiste à équilibrer, le poids d’une masse m placée dans le champ de pesanteur g par la force de Laplace qui s’exerce sur une longueur l d’un conducteur parcouru par un courant I et placé dans un champ d’induction magnétique homogène B. Moyennant une hypothèse de configuration géométrique parfaite, l’équilibre de la balance se traduit par l’équation mg = B.l.I

Dans cette équation, la détermination expérimentale du produit B.l reste délicate et son incertitude de mesure est bien supérieure à l’incertitude relative de 10-8 recherchée. On remédie à cette difficulté en effectuant une mesure de ce produit B.l en phase dynamique.

Phase dynamique

Cette phase consiste à déplacer à vitesse constante v, le même conducteur de longueur l dans le même champ magnétique B suivant une trajectoire verticale. La force électromotrice induite E aux bornes de ce conducteur s’écrit E = B.l.v

En éliminant le produit B.l entre ces deux équations, on arrive à m.g.v = E.I

En fait je crois que je vais continuer à utiliser ma balance de cuisine, quitte à faire une erreur de quelques milligrammes…


Static phase

It consists in balancing the weight of a mass m placed in the gravitational field g by the force of Laplace which is exerted on a length l of a conductor traversed by a current I and placed in a field of magnetic induction. homogeneous B. Using a hypothesis of perfect geometrical configuration, the equilibrium of the balance results in the equation mg = BlI

In this equation, the experimental determination of the B.l product remains delicate and its measurement uncertainty is much higher than the relative uncertainty of 10-8 sought. This difficulty is remedied by performing a measurement of this B.l product in dynamic phase.

    Dynamic phase

This phase consists of moving at constant speed v, the same conductor of length l in the same magnetic field B following a vertical trajectory. The electromotive force induced at the terminals of this conductor is written E = B.l.v.

By eliminating the product B.l between these two equations, we arrive at m.g.v = E.I

In fact I think I will continue to use my kitchen scale, even to make a mistake of a few milligrams …

Camille en concert

Camille en concert

Je suis allé voir Camille (La chanteuse) en concert à Paris, c’est en fait un vrai spectacle avec une très belle mise en scène, elle dégage une énergie incroyable.
Elle chante en anglais et en Français, mais ce n’est pas très important, car de toute façon on ne comprend pas les paroles, il parait que c’est plus reconnaissable sur ses CD..Si jamais vous ne comprenez pas les paroles de la video, les paroles sont içi

I went to see Camille (The singer) in Paris, it’s actually a real show with a very beautiful staging, it releases an incredible energy.
She sings in English and in French, but it’s not very important, because anyway we do not understand the lyrics, it seems that it is more reconnaisable on his CD ..If you ever do not understand the lyrics of the video, the lyrics are here

Miro au Grand Palais

Le carnaval d arlequin

Miro disait à propos de ce tableau: le carnaval d’arlequin« J’ai essayé de traduire les hallucinations que la faim produisait. Je ne peignais pas ce que je voyais en rêve, comme diraient aujourd’hui Breton et les siens, mais ce que la faim produisait : une forme de transe ressemblant à ce que ressentent les orientaux ». Une fois assez riche pour manger à sa faim, il disait qu’il évitait de manger avant de peindre, peut-être pour retrouver un peu cet état que l’on n’ose pas nommer un état de grâce

Miro said about this painting: Le Carnaval d’Arlequin“I tried to translate the hallucinations that hunger produced. I did not paint what I saw in a dream, as Breton and his contemporaries would say today, but what hunger produced: a form of trance resembling what the Orientals feel. “. Once rich enough to eat at his hunger, he said he avoided eating before painting, perhaps to find a little this state that we dare not name a state of grace