Ouverture du Musée d’Art Premier Quai Branly

Statue ArumbayaCette statue qui appartenait à la tribu des Arumbayas, tribu qui vivait le long du fleuve Baduraval en Amérique du Sud, a une histoire étrange.
Lors de la fameuse expédition Walker, cette statue fut offert à Walker en signe d’amitié.
Mais lorsque les explorateurs eurent quitté le pays, les Arumbayas constatèrent qu’une pierre précieuse avait disparu, C’était une pierre qui protégeait de la morsure des serpents.
Furieux les Arumbayas se mirent à la poursuite de l’expédition, la rejoignirent et massacrèrent à peu près tout le monde.
Walker emportant le fétiche parvint à s’échapper, mais la pierre ne fut jamais retrouvée.
Dans le musée du quai Branly consacré aux arts premiers, parmi les 300 000 pièces appartenant au musée combien ont une histoire semblable ; une expédition qui profite de l’accueil qui leur est fait pour voler ces œuvres maintenant exposées, et quelles sont les vertus cachées de toutes ces sculptures, car peu ont été sculptées pour l’amour de l’Art, elles avaient pour la plupart une signification.
PS : cette histoire est parvenue jusqu’à nous grace à Georges Rémi, à qui j’ai empunté une grande partie de ce texte.

Une réponse sur “Ouverture du Musée d’Art Premier Quai Branly”

  1. Pour l’expédition Sanders-Hardmuth, tous les menbres de l’expédition ont été plongés dans un sommeil hypnotique. Ils avaient profané le tombeau de Rascar Capac. J’ai écrit un livre sur ce sujet “Les 7 boules de cristal” que vous pouvez trouver en librairie

Les commentaires sont fermés.