Irving Penn au Grand Palais


Expo Irving Penn

Jusqu’au 29 Janvier 2018,Irving Penn est à voir au Grand Palais si vous aimez la photo, et même si vous ne l’aimez pas. Je trouve ce portrait de Picasso fascinant. Si vous voulez en savoir plus cliquez sur l’image.
Until January 29, 2018,Irving Penn must be seen at the Grand Palais in Paris, if you like photography, and even if you do not like it. I find this portrait of Picasso fascinating. If you want to know more click on the picture.

18 Février

Le Petit Prince
Le Paradis

Il n’y eut rien qu’un éclair jaune près de sa cheville. Il demeura un instant immobile. Il ne cria pas. Il tomba doucement comme tombe un arbre. Ça ne fit même pas de bruit, à cause du sable.
There was nothing but a yellow flash near his ankle. He remained motionless for a moment. He did not shout. He fell gently as a tree falls. It did not even make a noise, because of the sand.

Texte de Victor Hugo

« La Révolution, c’est la France sublimée. Il s’est trouvé un jour que la France a été dans la fournaise, les fournaises à de certaines martyres guerrières font pousser des ailes, et de ces flammes cette géante est sortie archange. Aujourd’hui pour toute la terre la France s’appelle Révolution ; et désormais ce mot, Révolution, sera le nom de la civilisation jusqu’à ce qu’il soit remplacé par le mot Harmonie. Je le répète, ne cherchez pas ailleurs le point d’origine et le lieu de naissance de la littérature du dix-neuvième siècle. Oui, tous tant que nous sommes, grands et petits, puissants et méconnus, illustres et obscurs, dans toutes nos œuvres, bonnes ou mauvaises, quelles qu’elles soient, poèmes, drames, romans, histoire, philosophie, à la tribune des assemblées comme devant les foules du théâtre, comme dans le recueillement des solitudes, oui, partout, oui, toujours, oui, pour combattre les violences et les impostures, oui, pour réhabiliter les lapidés et les accablés, oui, pour conclure logiquement et marcher droit, oui, pour consoler, pour secourir, pour relever, pour encourager, pour enseigner, oui, pour panser en attendant qu’on guérisse, oui, pour transformer la charité en fraternité, l’aumône en assistance, la fainéantise en travail, l’oisiveté en utilité, la centralisation en famille, l’iniquité en justice, le bourgeois en citoyen, la populace en peuple, la canaille en nation, les nations en humanité, la guerre en amour, le préjugé en examen, les frontières en soudures, les limites en ouvertures, les ornières en rails, les sacristies en temples, l’instinct du mal en volonté du bien, la vie en droit, les rois en hommes, oui, pour ôter des religions l’enfer et des sociétés le bagne, oui, pour être frères du misérable, du serf, du fellah, du prolétaire, du déshérité, de l’exploité, du trahi, du vaincu, du vendu, de l’enchaîné, du sacrifié, de la prostituée, du forçat, de l’ignorant, du sauvage, de l’esclave, du nègre, du condamné et du damné, oui, nous sommes tes fils, Révolution !”Victor Hugo
“The Revolution is the sublimated France. He found one day that France was in the furnace, furnaces at certain warlike martyrs grow wings, and the flames came out this giant archangel. Today for all the earth is called the France Revolution and now this word, Revolution, will be the name of civilization until it was replaced by the word Harmony. Again, look no further the origin and birthplace of the literature of the nineteenth century. Yes, as we all, great and small, powerful and unknown, famous and obscure, in all our works, good or bad, whatever they are, poems, plays, novels, history, philosophy, platform assemblies as before the crowds of theater, as in contemplation of solitude, yes, everywhere, yes, always, yes, to combat violence and impostures, yes, to rehabilitate stoned and overwhelmed, yes, to the logical conclusion and walk straight yes, to comfort, to help, to meet, to encourage, to teach, yes, to bind up while waiting to heal, yes, to transform charity in fraternity, charity assistance, laziness in work, idleness in utility, centralization family, inequity in justice, citizens in bourgeois mob in people, the rabble nation, nations humanity, love and war, prejudice in consideration, borders welds , limitations openings, ruts rails, sacristies in temples, the instinct of evil will of the good life right men kings, yes, to remove religions hell and the prison companies yes, to be brothers of the miserable, the serf, the fellah, the proletarian, the disinherited, the exploited, the betrayed, the defeated, the sold, the chains, the sacrificed, the prostitute, the convict, the ignorant, the wild, the slave, the negro, the condemned and damned, yes, we are thy son, Revolution! “Victor Hugo

1er Avril à Verrières le Buisson

Texte paru dans le Bulletin officiel de Verrières
Baron Perché

Réponse du service de communication de la mairie au mail du baron perché

Bonjour,
Ravie que cette perspective de cabanes dans les arbres vous séduise, d’autant plus qu’elle vous rappellera de jolis souvenirs. Espérons que vous avez, autant que possible, maintes occasions de vous ressourcer dans votre Ligurie natale. Quant à Italo Calvino et son Baron perché, il a également sévi avec Le corbeau vient le dernier me semble-t-il…
Nous vous souhaitons un charmant mois d’avril.
Bien à vous,

Fabienne GAUDRY
Service Communication
01 69 53 78 00 Poste 7759
info@verrieres-le-buisson.fr

—–Message d’origine—–
De : come.laverse.rondeau@free.fr [mailto:come.laverse.rondeau@free.fr]
Envoyé : mercredi 1 avril 2015 22:37
À : Audiovisuel
Objet : Cabanes dans les arbres

Bonjour,
j’ai lu avec la plus grande attention votre article “Cabanes dans les arbres”
et suis vivement intéressé ainsi que mon amie Violette.
Je me suis réfugié dan les arbres pendant une très longue période, et je m’y plaisait fort.
Hélas j’ai dû quitter ma Ligurie natale pour venir travailler en France.
Pour garder une trace de cette période j’ai demandé à Italo Calvino d’en transcrire les grandes lignes.
Il l’a fait et a nommé son livre “le Baron perché”.

Merci donc de m’indiquer les démarches pour que je puisse à nouveau gouter les joie de la vie dans le arbres.

Bien à vous

Côme Laverse du Rondeau

Text published in the Official Bulletin of Verrières
« Le Baron Perché »

Response of the communication service of the Town Hall at the mail perched Baron

Hello,
Delighted that this perspective treehouse please you, especially as it will remind you of beautiful memories. Hope you have as much as possible, many opportunities to relax in your native Liguria. As for Italo Calvino and perched Baron, he also wrote “The raven comes last” me it seems …
We wish you a lovely April.
Sincerely,

Fabienne GAUDRY
Service Communication
01 69 53 78 00 Position 7759
info@verrieres-le-buisson.fr

–message Of origine–
From: come.laverse.rondeau@free.fr [mailto: come.laverse.rondeau@free.fr]
Posted: Wednesday, April 1, 2015 10:37 p.m.
To: Audiovisual
Subject: Tree houses

Hello,
I read with great attention your article « Tree Houses »
and We are interested me and my girlfriend Violet.
I spent for a very long time in trees, and I enjoyed myself.
Unfortunately I had to leave my native Liguria to come and work in France.
To keep track of this period I asked Italo Calvino to transcribe this moments.
He did and named his book « Baron perched. »

So thank you to tell me the steps so that I can again taste the joy of life in the trees.

Yours

Como Laverse Rondeau

Article paru dans “ELLE”

« LA PECTINE DE POMME EST-ELLE COUPE FAIM ? »
IS PECTIN APPLE CUTTING HUNGER
« Il paraît que la pectine de pomme est un bon coupe-faim. Vrai ou faux ? » Fabienne

Notre expert : Pierre Dukan, nutritionniste * « La pectine de pomme est une fibre soluble, qui gonfle au contact de l’eau et devient visqueuse. Dans l’estomac, elle grossit comme une éponge provoquant la satiété. Sauf qu’en plus elle empêche une partie des nutriments (donc des calories) de passer dans le sang et qu’elle les emmène directement dans le côlon, où ils sont éliminés. Conclusion, on a moins faim et on réduit le nombre de calories absorbées d’environ 4 %. On trouve la pectine de pomme sous forme sèche dans des compléments alimentaires (ndlr : Devorcal, en pharmacie). Mon conseil : prenez-en deux gélules au cours du repas avec un grand verre d’eau. C’est sans risque pour la santé, car l’action est mécanique. »

“It seems that apple pectin is a good appetite suppressant. True or false? “Fabienne

Our expert Pierre Dukan, nutritionist * “Apple pectin is a soluble fiber that swells in water and becomes viscous. In the stomach, it swells as a satiety causing sponge. Except that in addition it prevents part of the nutrients (ie calories) to pass into the blood and it takes them directly to the colon, where they are removed. Conclusion was less hungry and reduces the number of calories absorbed by about 4%. Apple pectin dry form found in dietary supplements (note: Devorcal, pharmacy). My advice: take two capsules with meals with a full glass of water. This is no health risk, because the action is mechanical. ”

JR au Panthéon

IMG_3199

Naissance: 22 février 1983
Nom de naissance: Jean
Pseudonyme:JR
Nationalité: Français
Formation: Collège Stanislas
Activités: Photographe, artiviste, artiste contemporain, réalisateur
Distinction: Prix TED (2011)

jr_pantheon_fr
jr_pantheon_en

Passerelle WordPress Facebook

galets

Je progresse pas à pas, je teste l’interface entre WordPress et Facebook. merci à Marie-Eve qui m’en a donné l’idée, en le réalisant avec overblog
I progress step by step, I test the interface between WordPress and Facebook, thanks to Marie-Eve.

Article de Michel Serres dans ´La Croix´


Michel Serres : « L’adoption est la “bonne nouvelle” de l’évangile » Le philosophe Michel Serres se souvient de Vatican II.

« Ce que l’église peut apporter au monde aujourd’hui, c’est le modèle de la Sainte Famille. Ce modèle se trouve dans l’Évangile de saint Luc. On y lit que le père n’est pas le père – puisqu’il est le père adoptif, il n’est pas le père naturel –, le fils n’est pas le fils – il n’est pas le fils naturel. Quant à la mère, forcément, on ne peut pas faire qu’elle ne soit pas la mère naturelle, mais on y ajoute quelque chose qui est décisif, c’est qu’elle est vierge. Par conséquent, la Sainte Famille est une famille qui rompt complètement avec toutes les généalogies antiques, en ce qu’elle est fondée sur l’adoption, c’est-à-dire sur le choix par amour. Ce modèle est extraordinairement moderne. Il invente de nouvelles structures élémentaires de la parenté, basées sur la parole du Christ : « Aimez-vous les uns les autres » . Depuis lors, il est normal que dans la société civile et religieuse, je puisse appeler « ma mère » une religieuse qui a l’âge d’être ma fille. Ce modèle de l’adoption traverse l’Évangile. Sur la croix, Jésus n’a pas hésité à dire à Marie, en parlant de Jean : « Mère, voici ton fils. » Il a de nouveau fabriqué une famille qui n’était pas naturelle. Je n’ai pas la prétention de dicter quoi que ce soit de sa conduite à l’Église, mais puisque vous me demandez ce qu’elle peut apporter aujourd’hui, je crois que là se trouve une parole pour notre temps, où se posent tant de questions autour des modèles de la parenté, du mariage homosexuel, etc. Le modèle de la Sainte Famille permet de comprendre les évolutions modernes autour de la famille et de les bénir. Aujourd’hui, on dit souvent qu’un fossé se creuse entre l’Église et la société autour des questions familiales. Pour ma part, je constate que ce fossé est déjà comblé depuis deux millénaires. Je ne l’ai pas découvert, c’est déjà écrit dans l’Évangile de Luc. Aujourd’hui, il s’agit de faire valoir cet « Aimez-vous les uns les autres » comme régulateur de ces nouvelles relations familiales. « Adoption », vient du latin optare , qui veut dire choix. La religion chrétienne est une religion de l’adoption. L’Évangile nous dit que l’on ne devient père ou mère que si on adopte nos enfants. On ne devient père ou mère, même si l’on est un père ou une mère naturel (le), que le jour où on dit à son fils : « Je te choisis par amour ». Tel est le modèle de la Sainte Famille. La loi naturelle n’existe plus, c’est la loi d’amour qui compte en premier. Je crois que l’adoption est la “bonne nouvelle” de l’Évangile. Avant l’Évangile, il y avait la généalogie, les lois tribales, c’est-à-dire les lois par héritage. Aujourd’hui encore, ce qui rend impossible l’arrivée de la démocratie, ce sont des luttes entre familles, entre tribus, les clans, comme autrefois dans le Moyen-Orient antique. La nouveauté extraordinaire du point de vue politique, anthropologique et moral du christianisme, c’est d’avoir supprimé cet héritage naturel et d’y avoir substitué l’adoption, le choix délibéré et libre par amour. »


Michel Serres: “Adoption is the” good news “of the gospel” The philosopher Michel Serres remembers Vatican II.

“What the church can bring to the world today is the model of the Holy Family. This model is found in the Gospel of St. Luke. It says that the father is not the father – because he is the adoptive father is not the biological father – the son is not the son – it is not the natural son. As for the mother, obviously, you can not do it is not the natural mother, but it adds something that is decisive is that it is blank. Therefore, the Holy Family is a family that breaks completely with all genealogies ancient, as it is based on the adoption, that is to say on the choice of love. This model is extremely modern. He invents new elementary structures of kinship, based on the words of Christ: “Love one another.” Since then, it is normal that in the civil and religious society, I can call “my mother” a nun who was old enough to be my daughter. This model of adoption through the gospel. On the cross, Jesus did not hesitate to say to Mary, speaking of John: “Mother, behold your son. “He again made a family that was not natural. I do not presume to dictate anything to his conduct to the Church, but since you ask me what it can do today, I think there is a word for our time, where ask so many questions about models of kinship, gay marriage, etc.. The model of the Holy Family to understand the modern developments around the family and bless them. Today, it is often a gap between the Church and the society around family issues. For my part, I find that this gap is already closed for two millennia. I have not discovered it is already written in the Gospel of Luke. Today, it is to assert that “Love each other” as a regulator of the new family relationships. “Adoption” comes from the Latin optare, which means choice. The Christian religion is a religion of adoption. The Gospel tells us that no one becomes a parent that if we adopt our children. You do not become a parent, even if you are a father or mother nature (the), the day we said to her son: “I have chosen you out of love.” This is the model of the Holy Family. Natural law no longer exists, it is the law of love that counts first. I think adoption is the “good news” of the gospel. Before the Gospel, there was genealogy, tribal laws, that is to say through inheritance laws. Even today, making it impossible arrival of democracy, they are struggles between families, between tribes, clans, as formerly in the ancient Middle East. Novelty extraordinary political perspective, anthropological and moral Christianity is to have removed this natural heritage and to have substituted the adoption, by deliberate choice and free love. ‘

La marseillaise par Graeme Allwright

La Marseillaise nouvelle version
Pour tous les enfants de la terre
Chantons amour et liberté.
Contre toutes les haines et les guerres
L’étendard d’espoir est levé
L’étendard de justice et de paixRassemblons nos forces, notre courage
Pour vaincre la misère et la peur
Que règnent au fond de nos coeurs
L’amitié la joie et le partage(Refrain)
La flamme qui nous éclaire
Traverse les frontières
Partons, partons, amis, solidaires
Marchons vers la lumière

Recette du Milla

Un demi litre de lait
3œufs
100 g de farine
125 g (Avant on avait 200 g) de sucre
Mélanger œufs et sucre ajouter la farine et le lait froid
Une cuillerée a café d’amende amère
Au four 20 mn à 220 degrés
Half a liter of milk
3 eggs
100 g flour
200 g sugar
Mix eggs and sugar add flour and cold milk
A little spoonful of bitter almond
20 minutes in the oven at 220 degrees