Rames En Rade sur le RER B

Equipe de foot RER B

Ce matin, deuxième jour de grève sur le RER B uniquement, j’ai même trouvé une place assise dans le RER B.
Il est vrai que Lundi c’était l’horreur, presque impossible de monter dans la rame à Antony, de plus un peu après Bourg-la-Reine, une personne s’est évanouie juste à côté de moi, un usager voulait tirer le signal d’alarme, mais tout le monde s’y est opposé en indiquant que ce serait pire, finalement on a contacté le SAMU en indiquant que l’on allait déposer le malade qui avait repris connaissance à la prochaine gare. Je pense qu’il n’est pas impossible qu’un jour ou l’autre il y ait un usager qui meure tellement les conditions sont insupportables dans un cas pareil.
Quand je lis sur le site du Stif « Les objectifs pour demain : une qualité de service à la hauteur des attentes des clients » je me mets à espérer qu’ils vont enfin trouver une solution aux grèves à répétition, mais hélas, aucune mesure n’est prévue pour ces cas. Du moins ils sont conscients que la qualité de service n’est pas au rendez-vous.
Moi je propose les mesures suivantes.
1. Suppression de la clause donnant la priorité à l’emploi des familles des conducteurs de RER B. Cette clause scandaleuse que personne n’a osé écrire, mais qui existe bel et bien.
2. Climatisation de toutes les rames.
3. Définition des processus de secours en cas de problème.
4. Annonce des prochaines grèves dans les gares RER
Et bien sûr, une migration à terme vers des rames sans conducteurs, comme c’est actuellement le cas sur la ligne 14.
PS: La photo montre l’équipe de foot du RER B, j’ai masqué les visages, pour éviter qu’ils soient victimes d’agression de la part d’un voyageur excédé.
This morning, the second day of strike on the RER B only, I even found a seat on the RER B.
It is true that the horror was Monday, almost impossible to board the train to Antony, a little more after Bourg-la-Reine, a faded person next to me, a user wanted to make the alarm signal, but everyone was opposed, stating that it would be worse, finally we contacted the EMS, stating that it would file the patient had regained consciousness at the next station. I think it is not impossible that one day or another there is a patient who died so the conditions are unbearable in such a case.
When I read on the website of Stiftung “The goals for tomorrow: a quality of service to meet the expectations of customers,” I begin to hope they will finally find a solution to the repeated strikes, but unfortunately, no measures It is for these cases. At least they are aware that quality of service is not there.
I propose the following measures.
1. Remove the clause giving priority to employment for families of drivers RER B. This clause outrageous that nobody has dared to write, but does exist.
2. Air conditioning of all trains.
3. Definition of process in the event of a problem.
4. Announcement of upcoming strikes in RER
And of course, eventually migrating to the trains without conductors, as is currently the case on the line 14.
PS: The picture shows the soccer team of the RER B, I masked faces, to prevent them from being assaulted by a passenger exceeded.

[poll=3]
[poll=2]