1863 – 1538 = 325

Vénus endormieCette Vénus endormie est attribuée des fois à Giorgione et d’autres fois à Titien, elle a été peinte avant 1538, années où Titien a réalisé la Vénus d’Urbino .
Ce que je trouve particulièrement saisissant est que trois cent ans plus tard, un tableau similaire ; l’Olympia de Manet (peinte en 1863) ait fait un tel scandale, alors que Titien n’a jamais été inquiété par ses peintures de nus.
Faut-il en conclure qu’à travers l’histoire l’approche de la nudité est devenue de plus en plus rigoriste. ou que la pudibonderie est l’apanage de la bourgeoisie, ou que la nudité hors de la religion ou de la mythologie devient alors choquante.

4 Comments

  1. le scandale de l’Olympia de Manet tient de l’éclairage porté à la figure. Ici, la lumière vient de l’extérieur de la peinture, au même endroit où se tient le spectateur. Ainsi, il devient voyeur …

  2. D’abord, pour bien saisir l’impact de cette peinture, je suggère de bien regarder la main de la déesse et l’angle de ses doigts: elle fait bien plus que dormir…

    Ensuite, si je peux me permettre d’ajouter mon grain de sel au commentaire de Miss Fushia, il faut aussi comprendre que la tolérance du nu n’est pas parfaitement linéaire, mais bien ocillante autour d’une ligne directrice, tout du moins depuis la fin de l’antiquité à aujourd’hui. Aussi, cette peinture fut commendée par un bourgeois de l’époque, et non exposée au grand publique, ainsi étant bien moins susceptible d’attiser les foudres d’autres gens.

    (Pardon pour les nombreuses fautes d’orthographe.)

  3. Je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas de pudibonderie face au nu à proprement parler. Les deux nus n’ont pas du tout le même statut: l’un fait référence à la mythologie, à l’antiquité et est donc justifié et accepté en tant que tel. Tandis que l’autre s’encre dans la réalité contemporaine des années 1860 en présentant une femme nue dont la représentation et le fidélité au modèle est saisissante. Je rappelle au passage que Manet a prit pour modèle Victorine Meurent, une prostituée très connue de la vie parisienne.
    Les nus antiques ont toujours été montré et appréciés..

  4. Je tiens à préciser que cette oeuvre est effectivement une oeuvre de Giorgione aidé par son apprenti (entre autre, puisque tous les peintres de l’époque avaient des apprentis qui travaillaient pour eux bien que les oeuvres soient signées du maitre) Titien. C’est de cette oeuvre que s’est inspiré Titien pour sa Vénus d’Urbin. (on retrouve effectivement la même position de la déesse)

Comments are closed.