Courage : Fuyons !

Abandon de Camille ClaudelÀ l’occasion du bicentenaire de l’installation de l’Institut de France dans l’ancien Collège des Quatre-Nations, la séance solennelle de rentrée des cinq Académies 2005 a eu pour thème : Le courage.
Le courage de l’homme d’État par M. Renaud Denoix de Saint Marc, délégué de l’Académie des sciences morales et politiques..
L’artiste devant le courage par M. Jean Cardot, délégué de l’Académie des beaux-arts..
Le courage du chercheur par M. François Jacob, délégué de l’Académie des sciences..
Prouesse du fort, courage du faible par M. Michel Zink, délégué de l’Académie des inscriptions et belles-lettres..
Le courage et l’exemple par M. Maurice Druon, délégué de l’Académie française..
Le Monde se fait l’écho de cette manifestation et retranscrit une partie des discours prononcés.
L’intégralalité des discours est accessible içi.
Je n’ai pas eu le courage de lire ces doctes discours, mais en feuilletant (surfant sur ) le site de l’académie des Beaux Arts je suis tombé sur la lettre41 qui parle de Camille Claudel (1856-1943). Le courage m’est alors revenu en admirant, entre autres, cette statue de “L’abandon”, car comme le dit Erma Bombeck
Il faut beaucoup de courage pour montrer ses rêves à quelqu’un d’autre.

One Comment

  1. Bon, eh bien moi aussi : quand j’ai soupesé la prose , très loin de moi l’intégrale en pdf.
    Par contre un joyeux nonanniversaire c’est comme ça qu’on dit chez Alice.
    db

Comments are closed.