Dodo ? E2-E4 A vous de jouer !

Man Ray Echiquier 1926J’ai réussi à trouver un peu de temps pour visiter l’Exposition Dada à Beaubourg. Il y a foule aussi bien au niveau des visiteurs, qu’au niveau des oeuvres exposées.
Tous les courants semblent représentés (du moins je l’imagine, car je suis parfaitement incapable de les identifier) en laissant la part belle aux acteurs les plus connus (que je liste dans l’ordre alphabétique) : Jean Arp, Marcel Duchamp , Max Ernst, Francis Picabia, Man Ray.
J’ai juste regretté que l’échiquier de Man Ray (photo ci-contre) n’en fasse pas partie, il y avait bien un échiquier (sans les 64 cases lui aussi) mais pas comparable du tout à celui de Man Ray.
En sortant de l’exposition, on peut penser que nombre des oeuvres présentées ne sont pas impérissables, mais on ne peut contester que ce mouvement a fait plus que marquer son époque. Actuellement on aurait bien besoin d’un mouvement qui secoue le fameux cocotier de notre inertie

2 Comments

  1. Il n’y a qu’à lire l’interview de Catherine Millet( Dali , le sexe et moi ) dans l’Obs de la semaine pour être encore plus désespéré. “L’art est vraiment en train de mourir “dit elle .Le couteau à la main ?
    Dans mes “chères petites lunettes rouges” du jour on peut voir comment Enrica Broghu a, elle, décidé de “durer”. Elle fait dans la sculpture “minérale”. Non, pas en pierre . En bouteille d’eau minérale : plastique. ça se décompose moins vite que les vaches coupées de Damien Hirst.
    A quand les chars de la fête du citron de Menton au palais de tokyo ? On pourrait y voir une dénonciation forcément ludique et posant forcément la question DE, de la société de consommation, du dérèglement des sens carnavalesque, des gastrites, des maisons de retraites ( très friandes de cette manifestation ) et pourquoi pas une remise en question forcément pointue de la relation acide NOrd/sud par le biais de l’import-export des agrumpes. Lors du vernissage ont servirait forcément de la Limonade à l’ancienne au son d’un limonaire et le tour serait joué. Non Catherine : l’art n’est pas encore mort : je viens d’écrire un article pour Art Press.

    amications capricéfinittes et joyeux nonanniversaire.

    db

Comments are closed.