Des espoirs !

MangaLes premiers pas sont parfois émouvants, mais toujours hésitants. L’exposition « J’en rêve » à la fondation Cartier présente les premiers pas de 58 jeunes artistes potentiels, et n’échappe pas à cette règle (au moins pour l’hésitation un peu moins pour l’émotion).
Peut-on à partir d’une première œuvre savoir ce que deviendra l’auteur, je pense (et c’est heureux) que l’on ne peut (ni ne doit) tirer aucune conclusion.
Bien sûr Picasso peignait fort bien à neuf ans, mais Matisse a découvert la peinture à 21 ans. Modigliani a commencé par la sculpture avant de peindre. Francis Bacon a choisi de détruire ses premières œuvres.
Souhaitons donc à ces 58 jeunes artistes d’affirmer leur démarche, d’éviter de croire que c’est déjà arrivé, et de continuer à apprendre leur métier en marchant.
Car c’est en peignant que l’on devient peintre (Ce qui veut dire que pour prétendre devenir peintre, le minimum requis est de PEINDRE). Cette maxime est aussi applicable aux sculpteurs. Je n’ai pas d’avis pour les artistes ayant choisi la vidéo ou la photo.

One Comment

  1. ART PRESS , qui voudrait tant avoir deux navettes spatiales d’avance et cumule pour cela un certain nombre de trains en retard, a redécouvert il y a quelques temps qu’on” PEUT ENCORE PEINDRE “( oui, la question se posait !! )” en cette fin de siècle dernier et début de nopuveau”. Il est vrai qu’il avaient LU et constaté de VISU à l’ETRANGER – là où TOUT se passe bien entendu – que ça pouvait se faire de peindre.
    Ils ont donc commis un article dont le premier paragraphe est un tel chef d’oeuvre d’opportunismme SNCF qu’on voudrait l’encadrer si on avait pas peur de paraître désuet ( quoi ? tu encadres encore toi ? Mais comment peut on encore encadrer en ce dé but de..).
    IL fut un temps on exposait pas les jeunes . Un jeune c’était bien que quend c’était vieux.
    Maintenant les expos ( je ne parle pas des gloires consacrées ) , les salons et les etcétéras sont la plupart réservés aux ESPOIRS. C’est le côté Starac, graine de stars et stage d’insertion de la FRACE cachée de la Lune.
    Tu fais bien de rappeler aux nouvelles générations que pour se dire peintre il faut peindre ( même mal.).
    On a vu une année VENISE, si mes souvenirs sont bons, couronner un photographe d’un prix de SCULPTURE. Oui: on aura bien lu.

    A quand le HOT D’OR à Catherine Millet pour l’ensemble de son oeuvre ?

    amications joyeunonanniversaires

    db

Comments are closed.